Centre d'apprentissage

en thérapie équine Québec

L’Association Canadienne d’Équitation Thérapeutique (www.cantra.ca ) nous parle des bienfaits de l’équitation thérapeutique auprès de nos clientèles :

« Les bienfaits de l’équitation thérapeutique sont nombreux pour les personnes ayant des besoins particuliers: amélioration de la mobilité articulaire, de l’équilibre et de la coordination ; augmentation du tonus et de la force musculaire ; prévention des contractures ; assurance et estime de soi rehaussées ; amélioration de la capacité de concentration ; mise en valeur de l’autonomie ; amélioration de l’intégration sociale …

La recherche a montré des résultats bénéfiques pour la réadaptation à la suite d’un accident vasculaire cérébral, de sclérose en plaques, d’un traumatisme crânien et de lésions cérébrales traumatiques. Grâce à la recherche internationale, les programmes d’équitation thérapeutique continuent de progresser au Canada et font une énorme différence dans la vie d’enfants et d’adultes ayant une mobilité réduite ou une déficience cognitive, visuelle ou auditive.

L’équitation thérapeutique contribue à rehausser chez la plupart des personnes ayant des besoins particuliers,  le bien-être physique, mental, émotif et/ou social. Forme d’exercice et de loisir tonifiant, l’équitation est un défi et procure au cavalier un sentiment d’accomplissement et une estime de soi décuplés. Aux personnes dont la mobilité est réduite en raison d’un handicap, le cheval procure une liberté de mouvement et libère de l’obligation d’utiliser des aides et accessoires fonctionnels, tels fauteuil roulant, béquilles et cannes. Sans compter que l’équitation est également une expérience sensorielle agréable pour le cavalier ayant une déficience. Avant tout, l’équitation est une activité divertissante et un loisir enrichissant.

   

 

Les instructeurs certifiés en équitation thérapeutique sont les principaux responsables de l’élaboration du programme de formation et les professionnels de la santé et de l’éducation sont généralement sollicités en qualité de consultants.

  • Par professionnel de la santé, en entend les physiothérapeutes, les ergothérapeutes, les orthophonistes et autres spécialistes de la pathologie du langage, les audiologistes, les psychiatres, les psychologues, les infirmières, les travailleurs sociaux et les médecins.
  • Par spécialiste de l’éducation, on entend les éducateurs spécialisés, les enseignants, les professeurs d’éducation physique adaptée et les récréologues.»